La Confusion de la Société dans la Lettre à D'Alembert sur les Spectacles et la Question de la Modernité de Rousseau

By:
Professor John C. O'Neal
To add a paper, Login.

Dans son article “Genève” pour l'Encyclopédie D'Alembert s'est proposé d'établir un théâtre dans la ville pour développer sa vie culturelle. Selon Rousseau, dont la ville natale était Genève, un tel changement aurait d'importantes répercussions non seulement morales mais politiques pour ses citoyens. En grande partie Rousseau se concentre, dans sa critique du théâtre, sur la confusion que cela sèmerait. Le théâtre, prétend-il dans sa Lettre à D'Alembert, aboutit généralement à une confusion dangereuse de l'être et du paraître, des passions et des sentiments, du travail et des amusements, et des hommes et des femmes qui minerait leur bien-être moral et politique et leur saperait, finalement, leur humanité même. Au fond, Rousseau se révèle à la fois anti-moderne et tout à fait moderne dans sa pensée, comme nous nous efforcerons de le démontrer dans cette étude.


Keywords: Rousseau, théâtre, société, modernité
Stream: Literature, Literary Studies
Presentation Type: Paper Presentation in French
Paper: A paper has not yet been submitted.


Professor John C. O'Neal

Professor of French, Department of French, Hamilton College
USA


Ref: H06P0054